Après 3 semaines et demi de route…

27 juillet, église de St Léger de Montbrun (Deux Sèvres)

27 juillet, église de St Léger de Montbrun (Deux Sèvres)

Visite au château d'Oiron, samedi 27 juillet

Plusieurs personnes m'ont parlé du château d'Oiron, notamment à mon exposition au Presbytère de Fontevraud pendant la Semaine Enchantée 2011. J'avais créé le cabinet de curiosité de Barnabé Van der Brück (je sais maintenant que ça s'écrirait Broeck pour être en Flamand correct!) qui a rappelé à une personne une invention d'un curieux animal à Oiron. J'y suis allée en vélo samedi 27 juillet. C'était un régal! On y visite le château du 16éme et ces 35 salles d'art contemporain, notamment de nombreux cabinets de curiosités très accessibles à tous... Je n'ai pas vu passer les 7 km du retour à vélo, ma tête gambergeait d'envie de créer... N'hésitez pas à faire le détour!

En route!

En route!

Cuisson du pain au stade de  Vasles (79)

Cuisson du pain au stade de Vasles (79)

Vendredi 2 août

Nous sommes au sud de Poitiers à St Sauvant jusqu'à dimanche, samedi, c'est jour de repos. Et, y en a bien besoin. Ce soir, je suis naze, plus d'énergie. J'en profite pour écrire sur l'ordi. J'ai essayé de me connecter avec mon ordi à la mairie tout à l'heure, mais impossible, la clé wifi ne veut pas de lettres, que des chiffres. En arrivant au village tout à l'heure, nous nous sommes posés sur un terrain communal en face du cimetière, grand mais avec peu d'herbe. Après nous être installés bien fatigués, nous sommes allés voir à la mairie pour dire que nous étions là, sous les conseils d'un habitant. Monsieur le maire a décidé que nous n'étions pas bien là et nous a emmené sur un terrain, certes plus joli, plus arboré à côté d'un étang, mais il a fallu tout déménager. Allez, on range tout, on défait le parc des chevaux, on leur explique qu'on repart « comment ça, vous nous remettez les harnais, on y retourne? » « ouais, mais ce n'est pas pour longtemps les beaux, encore un petit effort... ». On roule 10 min, on dételle, on refait un grand parc sous les arbres et enfin, on se repose... Sur la route, ça devient plus simple. Uda fait ça vraiment bien, elle n'a plus peur des ronds métalliques en ville, moins peur des murs et des camions. Ça soulage, nous et les chevaux, elle les pousse moins. A part l'autre jour, Uda a dû (ça s'écrit comme ça? Je ne sais jamais!!) avoir peur des murs, dans une rue très étroite, j'étais sur le pont avec Dave et elle a poussé à gauche, comme d'hab! J'ai réagi un peu tard et Dave a eu beau tirer à droite avec les guides, si le type ne s'était pas avancé, on lui rentrait dedans... Bon stress, on n'a pas pris le temps de discuter avec lui, on a filé, dommage! Du coup, je trotte en ville à côté d'Uda pour la rassurer et pouvoir réagir plus vite. Ouille! les courbatures!! Dave a amélioré le système d'attache d'Uda. Il a ajouté un élastique à la corde qui relie son encolure au bas de la roulotte. Ça permet un tirage progressif et plus ou moins fort. Il a aussi rembourré de tissu et de cuir la ceinture qui lui entoure le cou, c'est plus doux... On la booste dans les montées et on la laisse tranquille sur le plat.

Système d'attache à la manouche

Système d'attache à la manouche

baignade avec Uda dans la jolie Vonne à Jazeneuil (86), 1er août

baignade avec Uda dans la jolie Vonne à Jazeneuil (86), 1er août

 
La cabane dans le jardin de Laetitia et Samuel

La cabane dans le jardin de Laetitia et Samuel

Lundi 5 août

Aujourd'hui, nous sommes arrêtés dans le jardin d'une famille (en photo) qu'un gars nous a indiqué sur la route. Au calme, retirés du petit village de Breuil Coiffaud (sud Deux-Sèvres). Ça change, hier nous étions au plan d'eau de Sainte Soline où tour à tour les gens du village passaient pour faire les curieux de loin ou discuter. On a même entendu en passant dans le bourg « Ils sont arrivés en roulotte aujourd'hui. Lui est Belge et elle est Française,... ». Les nouvelles vont vite! Alors après des questions toujours semblables d'hier, ça nous fait du bien. Nous allons la plupart du temps sur des terrains communaux, sauf quand on nous propose comme aujourd'hui d'aller chez quelqu'un. Nous avons déjà parcouru 170 km depuis 2 semaines de route (moins 4 jours de pause). Même en ne faisant qu'une quinzaine de km par jour en moyenne, on avance! Durant les 2 premières semaines, on voyageait avec 80l d'eau pour les chevaux; ça n'est pas suffisant vu qu'ils boivent en moyenne 40l chacun en 1 jour mais ça permet d'assurer un minimum. En fait, on trouve de l'eau à chaque endroit où on s'arrête alors depuis avant hier, on ne transporte qu'une trentaine de litres, ça leur fait ça de moins à tirer.

Celle, Uda et la roulotte vus de la cabane

Celle, Uda et la roulotte vus de la cabane

Retrouvailles vec les filles au bord de la Charente

Retrouvailles avec Rebekka et Emanuëlle à Marsac au bord de la Charente, 9 août

Retour des filles

Retour des filles

Vendredi 16 août

Voilà une semaine que Rebekka et Emanuëlle nous ont rejoint sur la route à Marsac. On en a profité sur ce joli coin de baignade au bord de la Charente, avec en plus un maraicher bio dans le village (ce n'est pas souvent!). Premier jour de départ avec les filles lundi 12 août. En allant faire boire les chevaux, je me rend compte qu'il manque 2 fers à Uda. On ratisse le pré et au bout d'une demi heure, les 2 fers sont retrouvés, ouf! Dave remet des clous aux fers d'Uda mais ses pieds sont un peu abimés il ne peut en remettre que 5 sur 8. Heureusement, ça tient quelques jours mais ce sera bien de lui parer bientôt les pieds pour lui faire de nouveaux trous. Nous sommes arrivés hier au bord d'une rivière à Gurat à la frontière entre Charente et Dordogne. Nous avons parcouru 280km depuis Grézillé. Ça avance quand même! Des forains sont là, une fête se prépare. On décide de se poser quelques jours et d'exposer dimanche au bric à brac. Alors, on se met à fabriquer d'autres pendentifs en terre (que l'on cuira au bois dans le brasero) avec Rebekka et Emanuëlle, Dave fabrique d'autres porte-monnaie en cuir avec des dessins de chevaux et je pense refaire des fleurs et des bracelets en feutre, des petits objets à pas cher! Je n'ai pas réussi à vendre pour l'instant sur la route, Dave, lui, a vendu un porte-monnaies. On fait des rencontres sympa, des forains d'origine gitane (souvent en couple gadjé/gitan) viennent nous parler de leur enfance en roulotte, ils sont assez nostalgiques. Après ces temps de canicule orageuse, on profite de cette douce chaleur et on a de la chance, on croise de nombreuses rivières super claires pour se baigner. Les paysages sont de plus en plus vallonnées, les routes aussi... Pour l'instant, ça se passe bien, les chevaux tirent bien et Uda aide dans les côtes.Quand ils ne trottent pas, on peut descendre pour les aider. Heureusement, on commence à avoir plus d'endurance, l'autre jour, on a commencé la route par 2 km de montée!

Quelques fleurs en feutre pour vendre en route

Quelques fleurs en feutre pour vendre en route

Rebekka et Emanuëlle décore l'arrêt de bus de Juillaguet (16), mercredi 14 août

Rebekka et Emanuëlle décore l'arrêt de bus de Juillaguet (16), mercredi 14 août

           
Système d'exposition improvisé avec fleurs en feutre et boutons en céramique

Système d'exposition improvisé avec fleurs en feutre et boutons en céramique

Mon premier chapeau en feutre avec de la laine achetée à Mouton Village. Le matin, le soleil nous tape dans les yeux...

Mon premier chapeau en feutre avec de la laine achetée à Mouton Village. Le matin, le soleil nous tape dans les yeux...

Tant que ça va, on continue notre route vers les montagnes du sud ouest...

 

Comments are Disabled