Quand on ne cherche plus, on trouve!

Nous avions envie de faire ce voyage pour vivre cette aventure ensemble (Dave a fait déjà 6 voyages avec Greet, son ancienne compagne, et 1 tout seul) et aussi dans l'espoir de trouver ce lieu dont on rêve : se poser dans un espace de vie plus grand sur quelques hectares de prairies et de bois, faire notre bois, le débardage avec les chevaux, une rivière, une source, une grange pour y faire mon atelier, accueillir des roulottiers... faire un lieu de partage, de création, vivre à plusieurs tout en ayant chacun de l'intimité (1ha par famille), mutualiser la gestion du quotidien, le matériel... Dave a aussi envie de tester la permaculture...

Voilà que lundi 16 septembre, après avoir roulé 4h sous une pluie fine, nous prenons le risque de nous arrêter alors qu'il n'y a ni rivière, ni robinet, en plein milieu de la forêt de Gardedeuilh. Il va bien continuer à pleuvoir pour récupérer l'eau de pluie pour les chevaux... Eh bien, non! Le soleil pointe petit à petit son nez... Nous donnons les 20l d'eau aux chevaux, réservés pour la halte du midi, je restreins chacun pour qu'il y en ai pour les 3. On verra bien s'il pleut, au pire, on a repéré des étangs plus haut sur la carte.

Dans l'après-midi, une voiture s'arrête. Ce sont les propriétaires de ce coin de forêt (« Ah bon, ça n'était pas communal! »), ils sont ravis de nous voir ici et proposent de boire un café dans leur chalet à côté des étangs... Ils parlent de leur fille qui habite juste à côté, elle est psychothérapeute, leurs 2 fils sont déscolarisés, elle est très intéressée par la démarche de Pierre et Sophie Rabbhie, son mari a un atelier de gravure dans leur grange... « ah ouai, on a bien envie de les rencontrer! ». Le lendemain, Hélène, leur fille arrive à la roulotte avec ses enfants pour nous voir atteler. On l'invite à boire un thé, on discute... « On vit sur un terrain de 7,7ha, on se rend compte que c'est beaucoup à gérer, les enfants sont aussi un peu seuls... » «  Si vous voulez vous poser quelques temps chez nous... » On se regarde avec Dave, pour l'un comme pour l'autre, le courant passe bien avec Hélène et son grand sourire. « Ok! On oublie les 3 semaines pour faire 400km, on profite de ce qui se présente.

On part tous les 5 sur la roulotte jusqu'à leur maison, accueillis à bras ouvert par Stéphane, son mari. Leur terrain est magnifique, des belles prairies, des bois, un ruisseau, une source à dégager, une immense grange... Leur maison est encore plus belle que celle que j'imaginais en dessin. C'est une belle rencontre que l'on fait là, nous avons une vision de la vie, de l'éducation assez proches. On s'aperçoit qu'on a les mêmes manières de voir une vie collective, chacun chez soi avec des gestions communes et des partages selon les envies. Nous avons parlé chacun de nos projets, de nos envies et s'ils diffèrent un peu, ils sont complémentaires.

Le soir, ils nous disent « ah bon, vous vous verriez vivre ici? » « Ben oui! À quelque chose près, c'est le lieu dont on rêvait ». « Demain matin, j'irai vous montrer des endroits où vous pourriez mettre la roulotte ».

Le grand pré allant vers 'notre' terrain

Le grand pré allant vers 'notre' terrain

Après quelques jours chez eux, ils nous proposent de faire un essai de 6 mois, histoire de laisser évoluer les choses tranquillement. Alors, on a commencé à couper les ronces, nettoyer avec l'aide des chevaux, puis installer la roulotte à l'orée du bois en attendant de couper les murs de ronces et des pins (alignés en très grand nombre!) pour se mettre plus à l'écart et construire une petite cabane...

Premières ronces dégagées pour y mettre la roulotte

Premières ronces dégagées pour y mettre la roulotte

Vue depuis notre roulotte côté nord

Vue depuis notre roulotte côté nord

feu pour fêter l'automne et notre installation.

feu pour fêter l'automne et notre installation.

le lendemain matin

le lendemain matin

 
Le ruisseau qui longe le terrain, plein d'argile

Le ruisseau qui longe le terrain, plein d'argile

 

Il est temps de rentrer en Anjou pour récupérer des affaires et rapatrier la roulotte demi papillon et ma chariotte/atelier...

Comments are Disabled