Feutrier, nouveau métier d’art…

Voici la lettre qui nous est parvenu de la Présidente de Feutre Art Textile le 2 février
Chères amies feutrières,
 
Voilà, nous y sommes !
 
La grande nouvelle annoncée en juin dernier est enfin proclamée, la liste officielle des Métiers d’art est définitivement promulguée et le métier de feutrier y a enfin, pour la première fois, sa place, dans le cadre des métiers du textile.
L’arrêté, signé le 24 décembre (beau cadeau de Noël !) a été rendu public le 31 janvier par sa parution au journal officiel.
 
 
Qu’est-ce que cela change pour nous ?
 
Donner son vrai nom à notre métier, enfin reconnu en tant que tel, (sans se cacher au milieu des fabricants de drapeaux et de patchwork), se savoir appartenir de plein droit à une famille aux contours bien définis et porteuse d’une histoire qu’on peut qualifier de riche et même glorieuse ; voila qui suffirait déjà grandement à notre satisfaction ! 
 
Pourtant, aujourd’hui les choses vont un peu plus loin. Un mouvement est en marche et les Métiers d’art sont en plein renouveau, en pleine redéfinition. 
La liste des Métiers qui vient d’être proclamée en atteste puisqu’elle a la dénomination de «Liste des Métiers d’art», en remplacement de la «Liste des Métiers de l’artisanat d’art».
«Une nouvelle dénomination qui confirme que nos métiers ne relèvent plus exclusivement de l’artisanat mais entrent de plein droit dans le champ de la création artistique », comme l’a très bien souligné Serge Nicole, le président d’Ateliers d’Art de France, qui a joué un rôle essentiel dans l’aboutissement de ce changement (cette révolution devrais-je dire !) en portant ce projet avec intelligence et pugnacité et en soutenant notre métier d'une manière inconditionnelle.
Les professionnels des Métiers d’art devront bientôt pouvoir choisir librement sous quel statut exercer, celui d’artisan ne s’imposant plus et l’accès au statut d’artiste auteur (plus favorable à de nombreux points de vue) devant leur être ouvert. Ce n’est pas encore acté, mais c’est sur le chemin…
 
Dès aujourd’hui, il nous est permis de voir cette nouvelle liste, son ouverture à notre métier, comme une grande victoire et la reconnaissance des efforts que nous avons faits pour en affiner la qualité et en propager la connaissance auprès du public. Que chacune en soit remerciée.
Evelyne Alice Bridier
plasticienne textile
Membre d'Ateliers d'Art de France
d'International Feltmakers Association
et de l’Alliance Française des Designers
Présidente de Feutre Art Textile
Tel. 33 (0)1 61 03 11 02
Sur le même sujet, voici la lettre de la présidente d'Ateliers d'Art de France
"Ce 31 janvier 2016, après notre très forte mobilisation, le décret d’application de l’article 22 de la Loi ACTPE du 18 juin 2014, tant attendu par la communauté des professionnels de métiers d’art, est enfin publié au Journal Officiel. Ce texte conjointement signé par le Ministre de l’Economie, la Ministre de la Culture et la Secrétaire d’Etat en charge de l’Artisanat est une étape clé dans la structuration et la reconnaissance de notre secteur. La précédente liste des métiers de l’artisanat d’art est remplacée par la liste des métiers d’art. Une nouvelle dénomination qui confirme que nos métiers ne relèvent plus exclusivement de l’artisanat mais entrent de plein droit dans le champ de la création artistique. De fait, un professionnel de métier d’art n’est plus dans l’obligation d’exercer exclusivement sous le statut d’artisan, comme la législation précédente l’y contraignait. 279 métiers de création et de restauration du patrimoine constituent désormais la nouvelle liste des métiers d’art. Sous l’impulsion d’Ateliers d’Art de France, ces 279 métiers sont répartis en 16 domaines d’activités économiques en parfaite adéquation avec la Nomenclature des Activités Française (NAF), reconnaissant l’apport des métiers d’Art dans l’économie. Cette nouvelle arborescence est une étape vers la création de codes d’activités économiques spécifiques à nos métiers. Néanmoins, si cette liste porte une avancée historique indéniable pour laquelle Ateliers d’Art de France a œuvré, elle n’est pas totalement fidèle au périmètre identitaire des métiers d’art. Deux métiers qui ont fait l’objet d’un profond désaccord quant à leur appartenance à la famille des métiers d’art ont été finalement inclus dans la liste : photographe technicien et fabricants de compositions et décors végétaux stables et durables. Cette intégration est le symptôme des freins à l’évolution qui sont à l’œuvre face à notre inéluctable mouvement d’émancipation. Mais le changement est en marche. Nous restons mobilisés pour que demain, notre identité soit préservée dans le respect de nos valeurs. Cette liste est une formidable victoire pour notre communauté qui construit pas à pas son propre avenir. Ateliers d’Art de France reste profondément mobilisé pour poursuivre dans cette voie." Serge Nicole, Président d’Ateliers d’Art France https://www.ateliersdart.com/news.php?id=163

Comments are Disabled