Le projet avance…

Essai cuisson dans poële turbo et premiers travaux sur la chariotte!
    Début mars, j'ai fait ma petite tournée en Bretagne :

2 petits bols de Christophe Beauvillain cuits dans son poêle turbo + enfumage pour celui de droite. Il met env 2h à faire chaque bol : modelage main et polissage

Mes 2 bols cuits chez Christophe. Celui de droite a un engobe sigilé, mon premier!!

Cuisson de 2 bols
    dans le poêle turbo sous la conduite de son concepteur : Christophe Beauvillain dans les Monts d'Arrée. La cuisson dure 1 petite heure avec des mini-bûches (3x10cm env) après un long séchage sur le poêle pour enlever l'humidité. J'ai cuit 2 bols façonnés sur un moule, polis à l'intérieur. Celui de droite a un engobe sigilé, une argile rouge que j'ai extrait en Dordogne, décanté pendant plusieurs mois. Mon premier! Difficile de dire à quelle température est monté le poêle mais les bols sont étanches (je bois fréquemment dans ceux de Christophe) et la sigilée a même l'air surcuite!! Donc cuisson plutôt satisfaisante!
Le feutre
    Le 14 mars, je suis allée à Colpo au nord de Vannes chez Nicolas Poupinel, refaire le feutre de la chariotte avec la grande aide de mon amie Pauline. Merci Pauline!
    Cinq nappes de laines cardées de moutons bretons et Manech (basque, pour ses poils qui rendent le feutre imperméable) mesurant 3,80m x 2m. Arrosées d'eau chaude, de savon, 4x30min dans la feutreuse à rouleaux, 1h dans la machine à laver, 15min dans l'essoreuse pour la rincer au vinaigre, 30min de séchage et je me retrouve avec 5 plaques de 2,70m x 1,30m de casi 5kg chacune. Eh oui! Ca réduit la laine en feutrant, comme nos pulls dans la machine à laver!! 1 journée à manipuler des dizaines de fois la laine gorgée d'eau, pesant une vingtaine de kilo...

La nappe de laine de 3,80mx2m avec mes décos en chanvre et fils de laine blancs

Arrosage de la laine avec de l'eau chaude savonneuse

On enroule la nappe dans un tissu et des bulles autour d'un rondin de bois pour la mettre sur la feutreuse à rouleaux que Nicolas à fabriquer

Feutreuse à rouleaux et moteur

Machine à laver pour foulonner le feutre

Etirage du feutre

    Nicolas me parle de son expérience de rouler avec une remorque bâchée en feutre : le feutre a tenu 500km!! Sous ses conseils, à mon retour, je passe acheter le reste de bâche de remorque et une toile imperméable chez Brongniart à Bégroles en Mauges pour faire une bâche de transport. Quelques dépenses en plus, pas prévues...
Dans l'atelier de papi... Mon grand-père était charron (fabricant de charette). Son immense atelier à Longué est resté dans l'état à la fin de son activité. Avec mon père, on y bricole de temps en temps et là, on y a amené la chariotte. On a commencé à refaire la flêche et après moultes cogitations pour les arceaux, j'ai finalement décidé de refaire uniquement ceux des extrémités (les autres sont en noisettiers, un peu fragiles pour rouler à 90km/h...). Avec mon père, on a trouvé des solutions pour cintrer les tubes d'acier de 20x30mm et ça a marché!! Ben oui, entre la théorie et la pratique, y a souvent de gros écarts, surtout que chez Ferac, il était sceptique de cintrer du tube rectangulaire... Youhou!

La chariotte basculée pour refaire une flêche solide!

Meulage, soudure...

Vérification de la taille de la roue de charette pour en faire un gabaris

Remplissage des 5m de tube avec du sable pour ne pas que l'acier plie en cintrant

cintrage de l'arceau sur la roue de charette

Cintrage de la partie basse à la rouleuse

Cintrage de la dernière courbe pour la soudure sur la chariotte

Présentation de l'arceau sur la chariotte déshabillée

      Un IMMENSE et SINCÈRE MERCI! 1949€, waouhou...Je vous adresse mes sincères et immenses remerciements pour votre aide, votre soutien et votre générosité!
      Grâce à vous, mes rêves, mes projets vont pouvoir prendre forme.
150€ reviennent à Ulule pour la commission, il reste 1800€ pour réaliser mes projets. 250€ de plus que souhaité!
    Ces jours-ci, les travaux s'organisent, les dates se calent petit à petit avec chacun pour avancer sur les différentes parties de la chariotte à restaurer. Mon passage en Bretagne chez Christophe Beauvillain va me permettre de mieux connaitre la cuisson des bols dans les poêle turbo et de cîbler encore mieux les besoins pour fabriquer le poêle. Je vous tiendrai au courant des avancées.
Pour les contreparties, les dates d'inauguration seront fixées au fur et à mesure des avancées des travaux. J'espère finir la chariotte en avril comme prévu, mais la période de déménagement de ma yourte étant avancée, je ne sais si ça pourra être réalisable... J'espère au plus tard, en mai!  

Comments are Disabled