Mur des remerciements!

Je remercie de tout cœur :

Manoocha et Zazou Azar, Clémentine Beaumont, Mathias Beauval, Stéphanie Bigot-Bonnaud, Bastien Bize et Diane, Céline Borgat, Fanny Bragard, Marc Brémont, Claire Bronec, Catherine Brossard, Thomas Carabistouille, Patricia Carpentier, Annick Cesbron, Emilie Chaize, Sylvain Coduri, Fanny Colineau, Faustine Coulot, Manon Clouzeau et Anatole Lorne, Virginie Couffin, Coralie Courbet, Mathilde Descré, Alice Dumoulin, Noëlle Dupraz, Lydie et Adrien Delaunay, Laurence Démas, Catherine Frobert, Sophia Gagnerot, Nicolas Garotte, Mylène Gasnier, Magali Gibeau, Ghislaine Gillon et Pascal, Louise Grau-Garriga, Delphine Grolleau et Anthony, Louise, Alix Besseau, Jacques Grolleau, Jean-François Haulon, Katrin Ide, Ikel Josse, Julie Just-Grolleau, Léonore Klein, Carly Ko, Guillain Le Bec, Christine Letertre, J.O Lizé, Jordane Loirat, Léna Loizance, Rosine et Raphaël Mamet, Déborah Martin, Florence Matignon, Cyril et Sonia Meunier, Christine Michel, Mathieu Mounier, Maud Nauleau, Bernard et Nanou Navarro, Marino Paillot, Annelie et Gérard Petitqueue, Francette Pineau, Manuella Pineau, Pascal et Martine Pion, Catherine Pham, Monique et Jacques Pollier, Sophie Pulls, Véronique Rault, Xavier et Valérie Reyre, Marie Séchet, Bujee Ubik, Benjamin Vandamme et Marie, Greet Vangesselen et Rebekka en Emanuëlle, Mathieu Vaute.

pour m’avoir aidée à financer l’achat de matériel (ou don) pour le projet Brin de soi vagabonde grâce à leur participation sur le site de financement Ulule.

Un immense merci aussi à :

Mamie Colette pour nous avoir accueillis dans l’ancien atelier de papi durant les travaux

Pauline pour m’avoir aidé à feutrer les énormes rouleaux de laine sur les machines de Nicolas Poupinel

Pierre-Alexandre Lequeux pour m’avoir aidé à réaliser les portes et les dormants

Faustine pour m’avoir prêté sa machine industrielle pour coudre les toiles

Anthony pour m'avoir prếté de l'électroprotatif

Et surtout à :

Mon père pour sa précieuse aide à cogiter, souder, cintrer, plier, couper, percer…, pour avoir écouter mes idées parfois saugrenues, pour son ingéniosité…

Et une pensée toute particulière pour Marc Brémont qui aurait aimé voir la réalisation de ce projet...

 

Le projet avance…

Essai cuisson dans poële turbo et premiers travaux sur la chariotte!
    Début mars, j'ai fait ma petite tournée en Bretagne :

2 petits bols de Christophe Beauvillain cuits dans son poêle turbo + enfumage pour celui de droite. Il met env 2h à faire chaque bol : modelage main et polissage

Mes 2 bols cuits chez Christophe. Celui de droite a un engobe sigilé, mon premier!!

Cuisson de 2 bols
    dans le poêle turbo sous la conduite de son concepteur : Christophe Beauvillain dans les Monts d'Arrée. La cuisson dure 1 petite heure avec des mini-bûches (3x10cm env). Après un long séchage sur le poêle pour enlever l'humidité, j'ai cuit 2 bols façonnés sur un moule, polis à l'intérieur. Celui de droite a un engobe sigilé, une argile rougelocale, décantée pendant plusieurs mois. Mon premier! Difficile de dire à quelle température est monté le poêle mais les bols sont étanches (je bois fréquemment dans ceux de Christophe) et la sigilée a même l'air surcuite!! Donc cuisson plutôt satisfaisante!
Le feutre
    Le 14 mars, je suis allée à Colpo au nord de Vannes chez Nicolas Poupinel, refaire le feutre de la chariotte avec la grande aide de mon amie Pauline. Merci Pauline!
    Cinq nappes de laines cardées de moutons bretons et Manech (basque, pour ses poils qui rendent le feutre imperméable) mesurant 3,80m x 2m. Arrosées d'eau chaude, de savon, 2x7min puis 4x30min dans la feutreuse à rouleaux, 1h dans la machine à laver, 15min dans l'essoreuse pour la rincer au vinaigre, 30min de séchage et je me retrouve avec 5 plaques de 2,70m x 1,30m de casi 4kg chacune. Eh oui, ça réduit la laine en feutrant, comme nos pulls dans la machine à laver!! 1 journée à manipuler des dizaines de fois la laine gorgée d'eau, pesant une vingtaine de kilo...

La nappe de laine de 3,80mx2m avec mes décos en chanvre et fils de laine blancs

Arrosage de la laine avec de l'eau chaude savonneuse

On enroule la nappe dans un tissu et des bulles autour d'un rondin de bois pour la mettre sur la feutreuse à rouleaux que Nicolas à fabriquer

Feutreuse à rouleaux et moteur

Machine à laver pour foulonner le feutre

Etirage du feutre

    Nicolas me parle de son expérience de rouler avec une remorque bâchée en feutre : le feutre a tenu 500km!! Sous ses conseils, à mon retour, je passe acheter le reste de bâche de remorque et une toile imperméable chez Brongniart à Bégroles en Mauges pour faire une bâche de transport. Quelques dépenses en plus, pas prévues...
Dans l'atelier de papi... Mon grand-père était charron (fabricant de charette). Son immense atelier à Longué est resté dans l'état à la fin de son activité. Avec mon père, on y bricole de temps en temps et là, on y a amené la chariotte. On a commencé à refaire la flêche et après moultes cogitations pour les arceaux, j'ai finalement décidé de refaire uniquement ceux des extrémités (les autres sont en noisettiers, un peu fragiles pour rouler à 90km/h...).

La chariotte basculée pour refaire une flêche solide!

Meulage, soudure...

  Cintrage des arceaux en métal en 20x30mm, 5m de long Avec mon père, on a trouvé des solutions pour cintrer les tubes d'acier de 20x30mm et ça a marché!! Ben oui, entre la théorie et la pratique, y a souvent de gros écarts, surtout que chez Ferac, il était sceptique de cintrer du tube rectangulaire... Youhou!

Vérification de la taille de la roue de charette pour en faire un gabarit

 

Remplissage des 5m de tube avec du sable pour ne pas que l'acier plie en cintrant

 

cintrage de l'arceau sur la roue de charette

 

Cintrage de la partie basse à la rouleuse

 

Cintrage de la dernière courbe pour la soudure sur la chariotte

 

Présentation de l'arceau sur la chariotte déshabillée*

 

Soudure des petites pattes de fixation des arceaux en bois

Cintrage des arceaux en chène 25x40mm pour pouvoir fixer le lambris et les dormants

Etuve maison pour cintrer es arceaux en chêne de 40x25mm

Outch! Pas si simple de cintrer du chêne, ça casse!

Fabrication des portes et des dormants avec l'aide de Pierrot dans l'atelier collectif

Fabrication des portes et des dormants avec Pierrot dans leur atelier collectif

 

Fabrication des portes : feuillures

 

Fabrication des portes en cèdre rouge

 

Fabrication des portes en cèdre rouge

 

Fabrication des portes : mortaiseuse à chaîne

 

Fabrication des portes : mortaises

Retour à l'atelier de mon grand-père pour finir les portes avec mon père

Mortaiseuse ancienne...

 

Mortaise

 

Coulures de colle! à l'envers!

 

Pose du lambris en cèdre rouge, très léger! et fragile aussi...

Arrivée de la chariotte aux Rosiers où j'habite pour l'inauguration

Arrivée de la chariotte en face de ma yourte

Intérieur temporaire de la chariotte pour l'inauguration

      Un IMMENSE et SINCÈRE MERCI! 1949€, waouhou...Je vous adresse mes sincères et immenses remerciements pour votre aide, votre soutien et votre générosité!
    • Grâce à vous, mes rêves, mes projets vont pouvoir prendre forme.
150€ reviennent à Ulule pour la commission, il reste 1800€ pour réaliser mes projets. 250€ de plus que souhaité!
    Ces jours-ci, les travaux s'organisent, les dates se calent petit à petit avec chacun pour avancer sur les différentes parties de la chariotte à restaurer. Mon passage en Bretagne chez Christophe Beauvillain va me permettre de mieux connaitre la cuisson des bols dans les poêle turbo et de cîbler encore mieux les besoins pour fabriquer le poêle. Je vous tiendrai au courant des avancées.
Pour les contreparties, les dates d'inauguration seront fixées au fur et à mesure des avancées des travaux. J'espère finir la chariotte en avril comme prévu, mais la période de déménagement de ma yourte étant avancée, je ne sais si ça pourra être réalisable... J'espère au plus tard, en mai!  

Mes besoins particuliers

Pour réaliser mes projets Brin de soi vagabonde, je cherche différentes choses. Si vous avez ce que je cherche, que vous souhaitez le donner ou le vendre, appelez-moi au 06 83 78 19 09 ou envoyez-moi un mail à mathilde@brindesoi.com. Merci!
  • Plaque de plexiglass extérieur (résistant aux UV) en 4mm d'épaisseur pour faire 2 fenêtres de 60x100cm environ.
  • Livres :
    • autour du textile, laine, feutre (artistiques, techniques, documentaires...)
    • albums jeunesse autour du mouton
    • autour des roulottes, des yourtes
    • "Mondes imaginaires" de Deidi Von Schaewen (Photographie) et John Maizels (Auteur)
    • ...
    • Si vous êtes auteur d'un livre autour de l'un de ses sujets et que vous souhaitez l'offrir pour ce projet, contactez-moi! Ce sera un plaisir de faire connaitre votre ouvrage aux visiteurs...

Brin de soi vagabonde?

Créer, rencontrer, partager, découvrir…

Je lance un projet de financement participatif sur Ulule accompagnée par la Boutique de Gestion des Entreprises BGE Anjou, pour pouvoir développer une partie de mes projets professionnels. Je vous invite à les découvrir et à les soutenir jusqu'au 1er mars 2017 :

  • Pour mon travail en céramique, j’ai besoin d’un four…
Un ami plasticien/céramiste Breton cuit ses bols dans son poêle turbo à bois depuis plusieurs années. Si, si, le même poêle qu’il allume pour chauffer sa maison ! Lorsque les cuissons sont réussies, la température monte jusqu’à 1100-1200°. Le polissage et la fumée aident à fermer l’argile et apportent des effets de texture. Dans ma recherche de simplicité et ma démarche écologique, mon projet à long terme est d’expérimenter la cuisson bois. Pour cela, j’ai récupéré l’ancien poêle d’atelier de mon grand-père que je souhaite faire modifier pour réaliser un poêle turbo particulièrement efficace. A 10km de chez moi, un ingénieux artisan Benjamin Helfft réalise des poêles type « turbo » depuis une dizaine d’années. Nous avons réfléchi à un système plus adapté pour réaliser des cuissons homogènes. Coût : 500€
  • Et ma chariotte...
Vous aviez sans doute suivi mon projet de vendre ma chariotte hippomobile. Au bout d'un an, je n'ai pas réussi à la vendre et ma principale détermination à la vendre était de financer l'achat de ma grande yourte. Or, cet été, j'ai vendu ma sculpture monumentale "Chysallide", ce qui m'a permis de continuer à rembourser une partie de la yourte à mon père. Dans les mêmes temps, des amis m'ont dit que ma chariotte était tractable derrière ma voiture puisqu'elle pèse moins de 500kg. Comme me titillait l'envie de reprendre des prestations avec ma mini-yourte sur les festivals, mais qu'elle ne rentre pas dans ma voiture, j'ai décidé d'utiliser ma chariotte comme remorque et même imaginé de nouvelles prestations avec la mini-yourte et la chariotte!
  • Le projet de la chariotte feutrée est de voyager sur des festivals (nature, fête de la laine…) en proposant une scénographie sensorielle et pédagogique autour des fibres textiles naturelles. Petits et grands seront invités à découvrir les fibres à travers des poches à matières, des échantillons de fils, de tissus, des livres (contes, documentaires pédagogiques, artistiques, techniques autour du textile, des cabanes/habitats légers, de la nature…), échanger autour de la vie en roulotte et en yourte (j’ai aujourd’hui 3 ans d’expérience de vie en roulotte dont 2 mois de voyage avec des chevaux et 1 an d’expérience de vie en yourte). Le but est de rencontrer, partager, échanger, créer des liens, faire rêver…
La chariotte, c'est aussi un espace pour exposer mes céramiques et d'autres créations. Et peut-être accueillir d'autres projets en fonction des rencontres... Sur du long terme, j'aspire à mener ces projets en duo.  
  • Concrètement
Ma chariotte avait été construite aux dimensions pour stocker la mini-yourte dans un grand coffre sous le plancher, soit 2,30m x 1,50m env. Elle pèse env 350kg à vide, elle rentre donc dans la catégorie des remorques dont le PTAC est inférieur à 500kg, et n’a pas besoin d’être homologuée pour être tractée derrière ma voiture. Ouf! Suite à un rendez-vous à la DRIRE en juillet dernier, j’ai réalisé les modifications pour mettre la chariotte aux normes pour être tractée par une voiture (feux et dispositifs réfléchissants, plaques d'immatriculation et constructeur). Mais il reste beaucoup à faire pour pouvoir rouler à 90km/h… chariotte-derriere-voiture-2016 Or, de nombreuses modifications ont besoin d’être réalisées pour pouvoir tracter la chariotte derrière ma voiture…
  • Refaire le feutre en Bretagne chez Nicolas Poupinel (constructeur de yourte, expert lainier, tondeur… qui a élaboré un feutre imperméable, le seul en France !) : le feutre actuel a 4 ans et est en fin de vie. Coût : env. 500€ (j’ai cousu une toile pour protéger le feutre l’hiver et ainsi augmenter sa durée de vie)
  • Fermer l’avant et l’arrière en bois (actuellement en feutre), red cedar ou cyprès (pour sa légèreté, son imputrescibilité (?) et son action contre les mites qui mangent la laine…) à la scierie des Cèdres à 15km de chez Nicolas Poupinel. Fabriquer 2 portes vitrées en plexis (récup et moins lourd que verre). Coût : env. 200€
  • Changer les pneus et acheter une roue de secours. Coût : env. 150€
  • Achat d’outils, de visserie... Coût : env. 200€
Je vais réaliser la plupart des transformations moi-même avec l’aide de mon père et d’amis. Pour la construction bois, j’ai accès à l’ancien atelier de mon grand-père qui était charron (constructeur de charrettes). Les coups de main sont bienvenus, c’est une autre manière de soutenir mon projet, notamment pour fabriquer les portes. chariotte-feutree-redimensionnee

Quand les cocons volent de leurs propres ailes

J'ai l'immense plaisir de vous inviter à découvrir ma "Chrysallide" dans sa nouvelle demeure chez ces aquéreurs à l'auberge des Liards dans le Puy de Dôme.
La Chrysallide dans l'auberge
Lors des rencontres autour du mouton à Sauxillanges les 23 et 24 juillet derniers, Astrid et Walter, sont tombés amoureux de cet énorme cocon de 1,50m de diamètre sur 3,50m de haut suspendu dans la grange/expo chez Nicole et Gérard Bouille. Cette sculpture de feutre de laine et de lin avait été créée pour l'exposition Arts au jardin Camifolia à Chemillé (49) en 2014 où la compagnie de cirque Mesdemoiselles m'avait invitée à travailler avec elle sur la thématique "de l'infiniment grand à l'infiniment petit". Lors du vernissage qu'elle mettait en scène, Laure avait fait une performance "sortie de cocon" avant de s'envoler sur sa corde. Vous pouvez voir le diaporama sur ce lien : http://ciemesdemoiselles.wix.com/cirque#!in-situ
    Mardi 26 juillet, avec l'aide de toute la famille, nous avons monté la chrysallide à plus de 5m de haut dans la grange de l'auberge. Voir les photos : https://www.facebook.com/lesliards
    Si vous passez par là, n'hésitez pas à dîner à l'auberge ou encore mieux, passer une nuit dans ce magnifique et magique lieu. Cette charmante famille Néerlandaise vous accueillera dans ses bâtisses de pierres, de chaux, de chanvre, gérées écologiquement à 800m d'altitude où vous pourrez admirez à toute heure la chaîne des Puy...
Coucher de soleil à l'auberge des Liards

Feutrier, nouveau métier d’art…

Voici la lettre qui nous est parvenu de la Présidente de Feutre Art Textile le 2 février
Chères amies feutrières,
 
Voilà, nous y sommes !
 
La grande nouvelle annoncée en juin dernier est enfin proclamée, la liste officielle des Métiers d’art est définitivement promulguée et le métier de feutrier y a enfin, pour la première fois, sa place, dans le cadre des métiers du textile.
L’arrêté, signé le 24 décembre (beau cadeau de Noël !) a été rendu public le 31 janvier par sa parution au journal officiel.
 
 
Qu’est-ce que cela change pour nous ?
 
Donner son vrai nom à notre métier, enfin reconnu en tant que tel, (sans se cacher au milieu des fabricants de drapeaux et de patchwork), se savoir appartenir de plein droit à une famille aux contours bien définis et porteuse d’une histoire qu’on peut qualifier de riche et même glorieuse ; voila qui suffirait déjà grandement à notre satisfaction ! 
 
Pourtant, aujourd’hui les choses vont un peu plus loin. Un mouvement est en marche et les Métiers d’art sont en plein renouveau, en pleine redéfinition. 
La liste des Métiers qui vient d’être proclamée en atteste puisqu’elle a la dénomination de «Liste des Métiers d’art», en remplacement de la «Liste des Métiers de l’artisanat d’art».
«Une nouvelle dénomination qui confirme que nos métiers ne relèvent plus exclusivement de l’artisanat mais entrent de plein droit dans le champ de la création artistique », comme l’a très bien souligné Serge Nicole, le président d’Ateliers d’Art de France, qui a joué un rôle essentiel dans l’aboutissement de ce changement (cette révolution devrais-je dire !) en portant ce projet avec intelligence et pugnacité et en soutenant notre métier d'une manière inconditionnelle.
Les professionnels des Métiers d’art devront bientôt pouvoir choisir librement sous quel statut exercer, celui d’artisan ne s’imposant plus et l’accès au statut d’artiste auteur (plus favorable à de nombreux points de vue) devant leur être ouvert. Ce n’est pas encore acté, mais c’est sur le chemin…
 
Dès aujourd’hui, il nous est permis de voir cette nouvelle liste, son ouverture à notre métier, comme une grande victoire et la reconnaissance des efforts que nous avons faits pour en affiner la qualité et en propager la connaissance auprès du public. Que chacune en soit remerciée.
Evelyne Alice Bridier
plasticienne textile
Membre d'Ateliers d'Art de France
d'International Feltmakers Association
et de l’Alliance Française des Designers
Présidente de Feutre Art Textile
Tel. 33 (0)1 61 03 11 02
Sur le même sujet, voici la lettre de la présidente d'Ateliers d'Art de France
"Ce 31 janvier 2016, après notre très forte mobilisation, le décret d’application de l’article 22 de la Loi ACTPE du 18 juin 2014, tant attendu par la communauté des professionnels de métiers d’art, est enfin publié au Journal Officiel. Ce texte conjointement signé par le Ministre de l’Economie, la Ministre de la Culture et la Secrétaire d’Etat en charge de l’Artisanat est une étape clé dans la structuration et la reconnaissance de notre secteur. La précédente liste des métiers de l’artisanat d’art est remplacée par la liste des métiers d’art. Une nouvelle dénomination qui confirme que nos métiers ne relèvent plus exclusivement de l’artisanat mais entrent de plein droit dans le champ de la création artistique. De fait, un professionnel de métier d’art n’est plus dans l’obligation d’exercer exclusivement sous le statut d’artisan, comme la législation précédente l’y contraignait. 279 métiers de création et de restauration du patrimoine constituent désormais la nouvelle liste des métiers d’art. Sous l’impulsion d’Ateliers d’Art de France, ces 279 métiers sont répartis en 16 domaines d’activités économiques en parfaite adéquation avec la Nomenclature des Activités Française (NAF), reconnaissant l’apport des métiers d’Art dans l’économie. Cette nouvelle arborescence est une étape vers la création de codes d’activités économiques spécifiques à nos métiers. Néanmoins, si cette liste porte une avancée historique indéniable pour laquelle Ateliers d’Art de France a œuvré, elle n’est pas totalement fidèle au périmètre identitaire des métiers d’art. Deux métiers qui ont fait l’objet d’un profond désaccord quant à leur appartenance à la famille des métiers d’art ont été finalement inclus dans la liste : photographe technicien et fabricants de compositions et décors végétaux stables et durables. Cette intégration est le symptôme des freins à l’évolution qui sont à l’œuvre face à notre inéluctable mouvement d’émancipation. Mais le changement est en marche. Nous restons mobilisés pour que demain, notre identité soit préservée dans le respect de nos valeurs. Cette liste est une formidable victoire pour notre communauté qui construit pas à pas son propre avenir. Ateliers d’Art de France reste profondément mobilisé pour poursuivre dans cette voie." Serge Nicole, Président d’Ateliers d’Art France https://www.ateliersdart.com/news.php?id=163

Soutenir l’entreprise Laine et Compagnie

Ce mois-ci dans la lettre de Séraphita, ce lien vers une pétition pour soutenir Laine et compagnie  une des rares et courageuses entreprises en France qui valorise la laine de sa région : "Un peu moins drôle dans l'actualité du moment, une info concernant un collègue artisan matelassier dans le limousin qui voit sa petite entreprise "Laine et compagnie" (et les 4 emplois qu'elle a créé) menacée par un problème de voisinage à cause d'une machine utilisée 2h par semaine. Connaissant l'éthique et les valeurs de Jean-Philippe Rouanne, son goput du travail bien fait et le respect qu'il a envers les gens et les choses, connaissant la "nuisance" très minime et relative que peut représenter une telle machine, je ne peux que vous encourager à aller, vous aussi, signer une pétition en ligne afin de le soutenir". Christelle Jeannet  

Vente de soutien Marcothon!

Ce prochain mois de février, je vous propose de venir voir les dessins de Marc Brémont, dans ma yourte ou à mon atelier. Marcothon
Une de ces amies a eu la belle idée d'organiser un Marcothon pour l'aider à acheter une voiture équipée à son handicap.
Ces dernières années, il a beaucoup, beaucoup dessiné et sculpté.
Ces dessins sont à vendre 60€ chez plusieurs amis dans la Sarthe, à Paris...
IMGP1057_resultat
Vous pouvez aussi le contacter directement pour aller voir tous ces autres dessins et sculptures. Marc : 06 42 72 76 95
3 chemin de Pimont - 49350 MOULIHERNE http://marcbremont.wix.com/vitrine
Au plaisir de vous voir,
Mathilde 06 83 78 19 09
IMGP1055_resultat

Grande vente de soutien

Suite à un changement de vie personnelle, j'ai dû quitter la Dordogne et une partie de mes projets professionnels pour rejoindre mon Anjou natal. En transition, je suis accueillie avec ma mini yourte sur le terrain d'une amie depuis juin. J'ai acheté la structure et les feutres d'une yourte de 5m de diamètre. Après 2 mois et demi à coudre 70m² de toile, à construire le plancher et la porte avec l'aide de mon père, je suis installée depuis début novembre dans ces 19m². ma yourte novembre 2015 toono R
                • Pour réaliser ce projet, j'ai emprunté 2600€ :
                  • achat de la yourte (structure, feutres, livraison) : 1900€
                  • achat de la toile : 400€
                  • achat du bois, du verre pour la porte : 60€
                  • achats divers (visserie, toile cristal...) : 140€
                  • pare-pluie : 150€
J'avais prévu de financer ce projet avec la vente de ma jument et de ma chariotte. La vente de ma jument a servi à payer le rapatriement de mes affaires perso et pro et ma chariotte n'est pas encore vendu et l'état du feutre ne me permet pas de la vendre le prix espéré.
                • J'organise une vente de soutien afin de rembourser cet argent. Je vends mes anciennes créations (vêtements, accessoires, sculptures...), mes récentes créations en feutre, ma chariotte, de la laine... et je peux réaliser sur commande des objets sur mesures  :
                  • Ma chariotte en feutre : http://www.leboncoin.fr/caravaning/887201166.htmMes premiers moments d'attelage seule!!
                  • 1 tapis d'ameublement en feutre (pouvant servir de tapis de sol) : http://www.leboncoin.fr/decoration/887160450.htm
                    Tapis ameublement, laines xaxi Ardia et Rouge de Roussillon, fil garance

                    Tapis ameublement, laines xaxi Ardia et Rouge de Roussillon, fil teint à la garance

                     
                        • Vêtements et accessoires en soie, laine, feutre... Cliquez sur les photos pour les agrandir.
                        • Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Ensemble "Nidra" en soie sauvage parme et beige, T 38 : 150€

                          Chapeau en lainage gris et prune : 30€. Cache-coeur en lainge prune, T 38 : 70€

                          Chapeau en lainage gris et prune : 30€. Cache-coeur en lainge prune, T 38 : 70€

                          Tour de cou en feutre (laine mérinos) : 50€

                          Tour de cou en feutre (laine mérinos), recto, 50€

                          Tour de cou en feutre (laine mérinos et pongé soie) : 50€

                          Tour de cou en feutre (laine mérinos et pongé soie), verso

                     
                  • Sculptures en céramique, textile, feutre : pigeons (2011), bateaux (2010), cocons (2014-2015)
  • "Légèreté de papier" papier recyclé, osier, papier de soie. 2010, 250€
  • "Chinoisfière" carton, osier, journal chinois, 2010. 150€
  • "Ça mord!" carton, tissu, osier, fil, leurre, 2010, 150€
  • "Sous-marin trompeur" osier, ficelle, collant, feutre, 2010, 250€
  • "Transport du kapok aux 4 coins du monde", callebasse, osier, papier, kapok, 2010, 150€
  • "Hebes folles" laine feutrée, ficelle, fil de cuivre. 2015, 150€
  • Détail "Herbes folles"
  • "Nidification 1" laine feutrée, 2015, 100€, 150€ avec armature métal
  • "cocon" laine feutrée, 2009, 100€
  • "Nidification 2", laine feutrée, lin, 100€, 150€ avec armature métal
  • "Cocon de la bergère" laine feutrée, 2014, 100€
  • "Nuits bleues" nuisette feutrée, 2014, 200€
  • "Nuits bleues" verso
  • suspension empreinte de dentelle sur papier, env 30x60cm,2008, 50€
  • suspension papier betterave, tarlatane, osier, env 30x60cm, 2008, 50€
  • Suspension voile de coton, osier, env 30x60cm, 2008, 50€,
  • Détail suspension voile de coton
  • Suspension toile à beurre, osier, env 30x60cm,2008, 50€
  • Détail suspension toile à beurre
  • "pigeon bossu", céramique raku et tissu, 2011 250€
  • "Capucin à collerette", céramique raku et tissu, 2011, 250€
  • "Pigeon commun à collier", céramique raku et tissu, 2011, 250€
                • Mes tapisseries et cocons  en feutre à découvrir du 3 au 6 décembre au théâtre de Saumur lors de l'exposition "Escale au Dôme" ou sur mon site (voir créations - feutre - tapisseries...)
                •  
                • Je vends aussi de la laine d'alpaga cardée en nappe : http://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/863646701.htm?ca=18_s
                •  
                • Et mon amie Therese, bergère itinérante en Dordogne avec qui j'ai monté un projet de valorisation de sa laine pendant un an vend la laine cardée en nappe de ses brebis Xaxi Ardia et Rouge de Roussillon : http://www.brindesoi.com/partenariats/valorisation-de-laines-de-la-double-en-perigord/ (bas de page)
                • Vous avez une envie/ un besoin particulier, je peux réaliser vos projets sur mesure (réalisables à partir de janvier) :
                    • luminaires, rideaux, tapis... en feutre

                    • des vêtements en feutre réalisés en un seul morceau

                    • des vêtements en feutre cousus (gris/taupe ou blanc)
                • Toutes mes créations sont visibles à mon atelier 20 rue Voltaire à Longué (49), il suffit de prendre rendez-vous au 06 83 78 19 09. Je peux aussi envoyer mes créations par la poste (sauf céramiques).
                • Un grand merci à tous et à ma famille et mes amis pour m'avoir soutenue et accueillie ses derniers mois.
                • Remerciements particuliers :
Un grand merci à Manuella qui m'accueille et m'a prêtée une chambre pendant les nuits froides... à mon père pour m'avoir aidé à construire le plancher et la porte et m'avoir avancé l'argent nécessaire à l'achat de la yourte et des matériaux. Aux copains de Dordogne et d'Anjou qui m'ont aidé pour mes déménagements, notamment Jean-Marc et Christine pour m'avoir emmenée avec leur camion la dernière fois. Aux copains d'Anjou et colocs pour les divers coups de main, à Anthony pour les outils. A Solenn pour ces séances de reiki si efficaces dans les durs moments, à Ghislaine pour les séances d'haptonomie et sa si grande sensibilité,à Sophie pour s'être occupée de ma jument et pour sa si grande tolérance… à Anatole et Manon, à Greet pour ses moments d'intense partage, à Rebekka et Emanuëlle pour tout leur amour qui me manque…  

Fin des roulottes…

    Les événements de la vie amènent des choix parfois difficiles à prendre mais nécessaires...
      J'ai quitté la Dordogne ces derniers mois pour retourner vers mes amis et ma famille dans mon Anjou natal. Etant en totale transition, Manuella, une amie céramiste m'accueille sur son terrain avec ma petite yourte. Le rapatriement de mes affaires de Dordogne se fait petit à petit. Ma grand-mère me prête toujours la maison dans le Vieux Bourg de Longué où j'y ai vécu de 2005 à 2013 et où j'avais toujours des affaires stockées. L'étage (qui n'est plus isolé) sert de stockage de mes affaires personnelles et de mon matériel de création. Bien que j'ai pris la décision en mai dernier de ne plus essayer de vivre des arts, je retrouve l'envie et le besoin de m'exprimer par la création. J'ai donc installé un petit atelier feutre au rez de chaussée que je partage avec mon amie Faustine, couturière qui a créé
la Laineuse
    .
    J'ai fait le choix de vendre Uda qui a été acheté par des "voisins" pour la monter. Je suis heureuse de la savoir accueillie chez eux et prise en main par un centre équestre pour finir de la débourrer.
Mes premiers moments d'attelage seule!!

Chariotte en 2012

    J'ai aussi décidé de vendre ma chariotte/atelier qui ne me sert plus. Elle est à vendre sur le bon coin : http://www.leboncoin.fr/caravaning/831325239.htm?ca=2_s
    Les sous de la vente permettront de financer l'achat de ma yourte de 5m de diamètre pour y vivre plus confortablement l'hiver. J'ai eu la chance que mon père me prête de l'argent pour acheter une belle yourte de type Kirghiz (avec les perches cintrées) avec les feutres de chez Nicolas Poupinel (http://nicopoupi.blogspace.fr/), une sacré occase!
    Les projets de feutrer avec les chevaux des couvertures et tapis avec la laine de mon amie bergère itinérante Therese n'est donc plus possible. Du coup, sa laine est à vendre (voir le projet, le détail de la laine et les prix sur cette page). Je vends aussi de la laine d'Alpaga cardée, provenant d'un élevage de la Double en Périgord : 35€/kg, 20€/500g. Ce n'est que du second choix c'est à dire sans les parties du flanc. 3 couleurs : blanc, beige, marron.